LE CINÉMA EN URSS DES ANNÉES 1920 AUX ANNÉES 1940 : ENTRE ART ET PROPAGANDE

PASCAL.BAUCHARD Pour les dirigeants bolcheviks, le cinéma est un moyen de propagande privilégié: selon une citation peut-être apocryphe, Lénine aurait ainsi confié à A. Lounatcharski en 1922 : « de tous les arts, le cinéma est le plus important ». En tout cas, dès les premiers combats de la guerre civile, les chefs communistes comprennent … Lire la suite LE CINÉMA EN URSS DES ANNÉES 1920 AUX ANNÉES 1940 : ENTRE ART ET PROPAGANDE

Cinéma(s) russe(s)

Tout le cinéma soviétique et russe ICI De Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein à Andreï Zviaguintziev, parcours à travers la cinématographie russe, plurielle et complexe ! Plus encore que dans les cas d'autres grandes cinématographies nationales, il s'avère difficile de suivre un fil rouge (sans jeu de mot) qui définirait une essence — voire une « âme » — du cinéma russe. À … Lire la suite Cinéma(s) russe(s)

Deux films de Larissa Chepitko

Le 7 juillet 1979, Andreï Tarkovski écrit dans son journal à propos de son amie : « Il y a eu hier les obsèques de Larissa Cheptiko et de cinq membres de son groupe. Accident de voiture. Tous tués sur le coup. Si brutalement que pas un n’avait d’adrénaline dans le sang. Il semble que … Lire la suite Deux films de Larissa Chepitko

Le cinéma soviétique, un domaine en partage – L’exemple du film « Les longs adieux » de Kira Mouratova

Eugénie Zvonkine Les spécificités de la compréhension des films à travers le prisme des études d'historiens et de slavistes, sur l’exemple des films de Kira Mouratova. 1La diversité d’approches se complétant ou se confrontant enrichit le champ de la recherche sur le cinéma tout en l’éclairant de manières différentes, voire opposées. Nous allons tenter ici une … Lire la suite Le cinéma soviétique, un domaine en partage – L’exemple du film « Les longs adieux » de Kira Mouratova