Mandelstam, 1924 le contemporain de personne

André Markowicz  Cette chronique (trop longue, comme souvent— mais vous prendrez le temps quand vous voudrez ) sur un poème de Mandelstam sera un peu différente de celles que j’ai déjà consacrées à la « traduction sans traduire » de poèmes russes pour lesquels je ne peux pas donner de traduction écrite. Le fait est … Lire la suite de Mandelstam, 1924 le contemporain de personne

Publicités

Le chemin du préverbe russe

André Markowicz Le chemin du préverbe russe (note en traduisant un livret d’opéra) Tous les jours, au rythme de 25 vers par jour (et je vous jure que ça prend du temps), je travaille sur une commande. C’est rare que j’accepte des commandes, mais celle-ci, j’ai été très heureux de l’accepter. L’Opéra de Paris (si, … Lire la suite de Le chemin du préverbe russe

Le Semeur, Pouchkine, Marina Tsvétaïéva

André Markowicz C’est un poème de Pouchkine écrit, en 1823, dans un moment de solitude et de désespoir absolu. Une crise fondatrice : Pouchkine avait vu s’effondrer autour de lui tous les espoirs de faire chuter les autocraties européennes, et, en Russie, il avait entré en désaccord fondamental avec ses amis qu’on allait appeler « … Lire la suite de Le Semeur, Pouchkine, Marina Tsvétaïéva

Celle qui est restée, Anna Akhmatova, 1917

Celle qui est restée, Anna Akhmatova, 1917 ( chronique de André Markowicz ) C’est un poème daté de «l’automne 1917 », sans autre précision. Est-ce avant la « révolution » d’Octobre, est-ce juste après ? Toujours est-il qu’il est là, cinq strophes de tétramètres iambiques (une de nos formes d’octosyllabes), avec des rimes croisées, A … Lire la suite de Celle qui est restée, Anna Akhmatova, 1917

Traduire faux pour traduire juste

Traduire La Cerisaie - rencontre avec André Markowicz et Françoise Morvan Rencontre avec André Markowicz et Françoise Morvan (ENS-lsh, 15/12/2008) Marion Boudier : Cette rencontre, organisée à l’occasion d’un atelier de dramaturgie sur La Cerisaie, montée par Alain Françon à la Colline en mars 2009, a pour thème la traduction, et plus largement, ses liens … Lire la suite de Traduire faux pour traduire juste

Ossip Mandelstam — Anna Akhmatova. Nouvel essai de traduction sans traduire.

Perfectionner sans cesse une traduction est un exercice jubilatoire! André Markowicz Ossip Mandelstam — Anna Akhmatova, "à Cassandre", nouvel essai (très long) de traduction sans traduire. Je pensais à Pouchkine, donc — et puis, de Pouchkine, je repasse au « Soleil d’Alexandre », et je me dis que je voudrais parler du soleil de Pouchkine … Lire la suite de Ossip Mandelstam — Anna Akhmatova. Nouvel essai de traduction sans traduire.

Soljenitsyne, 3. « Deux cents ans ensemble » — Un article publié dans Charlie-Hebdo.

André Markowicz   Parie 1 et Partie 2  Soljenitsyne, 3. "Deux cents ans ensemble" — Un article publié dans Charlie-Hebdo. À la mort de Soljenitsyne, j'avais publié un article dans Charlie, invité par Philippe Val et Stéphane Bou. Je ne retrouve pas l'article dans mes archives — qui auraient besoin qu'on y fasse de l'ordre... — … Lire la suite de Soljenitsyne, 3. « Deux cents ans ensemble » — Un article publié dans Charlie-Hebdo.