Svetlana Alexievitch : La Fin de l’homme rouge.

Время секонд хэнд (Конец красного человека)

Dans « La Fin de l’homme rouge », Svetlana Alexievitch rencontre des témoins d’une époque, celle d’un empire révolu depuis décembre 1991, l’Union soviétique. Ces témoins lui sont proches car la biélorusse Svetlana Alexievitch est une enfant de l’Union soviétique. On se souvient de ses livres bouleversants comme Les « Cercueils de zinc », sur les soldats soviétiques morts en Afghanistan, ou encore « La Supplication » sur les victimes de Tchernobyl, les liquidateurs qui furent envoyés pour ensevelir le réacteur sous un sarcophage et leurs épouses aimant éperdument des morts-vivants. À chaque fois Svetlana Alexievitch écoute longuement les témoins. Et petit à petit, le témoignage va au-delà du témoignage, là où le lent tête à tête touche à l’art de la parole, à la densité de la confession, à la beauté du dire. Ceux qu’elles rencontrent sont souvent des femmes. Des veuves, des mères, des fiancées. Elles ont connu plus souvent le malheur que le bonheur, elles sont pleines de vie. Pas une famille russe qui n’ait sa part de tragédie. Guerre, camps, prison, alcoolisme, suicide, meurtre. Cinq femmes témoignent de la fin de l’homme rouge. Certaines croiront jusqu’à leur mort au communisme, d’autres n’y croient plus, d’autres encore ont toujours eu le régime en haine ou ont tourné la page. Cinq femmes, cinq destins ancrés dans l’époque soviétique qui fut aussi le temps de leur enfance ou de leur jeunesse. Cinq voix écoutées et écrites par Svetlana Alexievitch. « La Fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement » de Svetlana Alexievitch est paru aux éditions Actes Sud dans une traduction de Sophie Benech.

Publicités

Svetlana Alexievitch : « Aujourd’hui, je ne pourrais plus écrire mes livres : les gens ont peur de parler »

Selon l’écrivaine biélorusse, Prix Nobel de littérature, Vladimir Poutine a pour ambition de rétablir une « petite Union soviétique », et de transformer la Biélorussie en « province russe » sur le modèle de la Crimée.

L’homme rouge et le communisme se sont révélés singulièrement tenaces. On a eu tort de penser qu’il allait changer si vite. Aujourd’hui, cet homme porte de nouveaux costumes, circule dans de belles voitures et mange des plats différents, mais sa pensée reste celle d’autrefois. Quelque chose a changé, mais le noyau demeure le même, et nous comprenons que le processus va être très long. [Le président russe Vladimir] Poutine, les ruraux, et même les citadins restent des « hommes rouges ». [Le président de la Biélorusie depuis 1994, Alexandre] Loukachenko, aussi. C’est ce qui explique qu’ils puissent traiter leurs populations comme des cobayes.

Mon objectif, dans ce livre, était de braquer les projecteurs sur ces soixante-dix années d’utopie, de montrer ce qu’avait été le communisme russe. J’ai parlé avec des femmes qui, ayant connu l’époque de Lénine et de Staline, ont décrit comment ce système s’est effondré. Maintenant, nous sommes dans un no man’s land, dans l’attraction du vide, c’est-à-dire nulle part, ce qui était d’ailleurs le titre de mon dernier chapitre.

Dans les années 1990, nous étions romantiques. On manifestait dans les rues en criant « Liberté ! Liberté ! », car nous avions l’impression que celle-ci était à portée de main. C’était naïf car, au lieu d’être libres, nous nous sommes retrouvés dans un champ de ruines. Il s’avère qu’un détenu qui a passé toute sa vie enfermé dans un camp ne peut pas être libre immédiatement à sa sortie. Il nous a fallu plus d’une dizaine d’années pour le comprendre. Nous savons aujourd’hui que c’est une affaire de longue haleine….

Source : https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/20/svetlana-alexievitch-aujourd-hui-je-ne-pourrais-plus-ecrire-mes-livres-les-gens-ont-peur-de-parler_6033824_3210.html

Publicités
Unique
Mensuellement
Annuellement

VOTRE AIDE EST PRÉCIEUSE !
Réaliser un don ponctuel

VOTRE AIDE EST PRÉCIEUSE !
Réaliser un don mensuel

votre aide est précieuse !

Réaliser un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisissez un montant personnalisé :


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s