Tout ce que vous devez savoir sur la culture professionnelle en Russie.

Plus vaste pays au monde, la Russie est un territoire impressionnant et plein de surprises. Dans ce nouvel article de la rubrique « Pipplet autour du monde », on vous explique pourquoi il est important de compter des locuteurs russes dans votre entreprise et on vous donne quelques conseils pour briller lors de vos prochains rendez-vous commerciaux à Moscou ou Saint-Pétersbourg…

Parler le russe, pour quoi faire ?

“La valeur des échanges franco-russes, en 2017, atteint les 13,2 milliards.”

Premier argument : on estime aujourd’hui le nombre de russophones à 280 millions dans le monde.

Par ailleurs, concernant les échanges franco-russes en 2018, l’ambassadeur de la Russie Alexeï Mechkov déclare : « Nos échanges commerciaux se sont accrus de 26% l’année dernière et de 25% lors des trois premiers mois de 2018. En principe, cet indice est plus élevé que celui de nos relations économiques avec les pays de l’Union européenne ces deux dernières années ».

Les russes, un peuple très organisé et direct.

Les russes sont très pragmatiques : ils aiment aller droit au but et, s’ils sont très courtois, ils ne s’encombrent pas de politesses interminables : quand on parle business, on parle uniquement de business.

Ils peuvent aussi être stoïques en affaires et se contenter de vous écouter tout en restant impassibles. Cela ne marque pas un manque d’intérêt, ils sont simplement très attentifs à votre discours pour ensuite vous interroger.

Toutefois, sortis du contexte professionnel, les russes deviennent très démonstratifs.

Ils préfèrent aussi la communication directe : les face à face sont préférés aux échanges électroniques ou téléphoniques car ils sont jugés plus pertinents.

Autre conseil, ne soyez pas en retard ! C’est très mal vu en Russie. Confirmez votre entretien avec eux au moins deux jours avant et préparez votre itinéraire avec soin.

Enfin, Il est très important d’être patient : les négociations en Russie prennent du temps. Aussi, dans un souci d’organisation, les Russes préfèrent prendre leur temps à rendre une décision afin d’être sûrs de ne pas se tromper : ne leur mettez surtout pas la pression ou votre proposition commerciale pourrait se solder par un échec.

Hiérarchie et égalitarisme.

En Russie, la hiérarchie est bien définie et on doit la respecter. Les hauts placés prennent les grandes décisions puis les font appliquer par les subordonnés. Une fois les décisions prises, elles sont indiscutables.

Il existe toutefois une forme de respect envers les plus anciens membres de l’entreprise : ce sont les seuls autorisés à intervenir lors des prises de décisions, ce qui témoigne d’une preuve de respect car en général, les responsables préfèrent organiser des réunions avec les personnes du même statut.

Les relations au sein de l’entreprise sont en général très formelles : on ne parle pas de sa vie privée.

Dans le même esprit, les russes sont très discrets, même lorsqu’il s’agit de féliciter une personne pour son travail : on le fait en privé et pas aux yeux de tous.

Malgré tout, il existe une forte politique d’égalitarisme en Russie : les bénéfices sont distribués de manière équitable avec tous les membres de l’entreprise, les avantages sont les mêmes pour tous, et vous pouvez toujours être force de propositions, et, même si elles ne sont pas acceptées, elles témoignent toujours de votre investissement dans l’entreprise.

Les bonnes manières en rendez-vous commercial

Première chose, ne serez pas la main de votre interlocuteur sur le seuil de la porte : en Russie, on pense que ça porte malheur !

Si vous n’y êtes pas invité, n’appelez jamais votre interlocuteur par son prénom mais plutôt par son nom de famille. Une fois les présentations faites, présentez vos cartes de visites traduites en russe, ce sera très apprécié. On vous rassure, le cyrillique n’est pas aussi compliqué que ça…

En général, il est mieux de laisser le responsable de la société qui vous reçoit entamer le dialogue : vous vous présenterez de manière claire et brève ensuite. Le « dress-code » est plutôt conservateur et formel : tailleur pour les femmes et costume pour les hommes.

Enfin, préconisez une approche directe pendant les rendez-vous, soyez en mesure de justifier tous vos arguments : les russes auront sûrement beaucoup de questions pour vous. Mais surtout, comme on dit en France « ne cherchez pas à faire compliqué là où ça peut être simple » : exprimez-vous clairement et allez droit au but.

Source : https://www.pipplet.com/tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-la-culture-professionnelle-en-russie-c2350fbbcf09

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s