L’âme russe : Pouchkine

Dès le début du XIXe siècle la littérature russe tend un miroir à la société pour y dépeindre ses inconséquences et célébrer ses incohérences. Pouchkine, mais aussi Gogol, Tourgueniev, Lermontov, Tchekov, Tolstoï, Dostoeivski… tous ont contribué a forger cette sensibilité indescriptible mais pourtant immédiatement repérable. Alors quels sont les mystères de cette âme russe ? Comment en explorer les tréfonds sans la réduire à un simple objet d’étude ? En laissant peut-être la parole au texte et en ne demandant pas pourquoi, mais en prenant le temps de déplier le comment.

Les Chemins de la philosophie

Aujourd’hui, nous allons consacrer notre première émission à celui dont le poète Apollon Grigoriev disait qu’il est notre TOUT, Alexandre Pouchkine , l’auteur d’Eugène Onéguine , ce roman en vers éblouissant qui fût reçu comme une « encyclopédie de la vie russe ».

Pour évoquer l’auteur et l’œuvre, nous recevons, André Marwowicz , traducteur et auteur notamment du livre Le Soleil d’Alexandre , publié chez Actes Sud.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance/lame-russe-14-pouchkine

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s