La Traductrice – Etkind

Bar aux Lettres

Je triche un peu, ce livre ne fait même pas 30 pages, mais un livre qui s’appelle « La Traductrice », lui-même traduit par l’excellente Sophie Benech, car je découvre les Editions Interférences, dans le 15ème à Paris qu’elle a elle-même fondé avec son père ! Quelle délice de les découvrir à cette occasion !

Efim Etkind, La Traductrice, Editions Interférences, 2012, 28 pages.

cvt_la-traductrice_8695Ainsi spécialisée en cours récits cette maison d’édition semble superbe ! Beaucoup d’odes aux livres dans leurs éditions. Tout comme la Traductrice qui me parait bien biographique, bien réelle.
Avec un cœur en or, depuis la prison ou les camps de Sibérie, Tatiana Grigorievna Gnéditch traduit, c’est un peu de famille, mais elle le fait de tête, et la meilleure traduction jamais faîte.

Ça n’a l’air de rien, mais c’est si bien écrit, si sensible, et si bien traduit aussi ! Qu’on se laisse emporter,

View original post 52 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s