Décès de la réalisatrice ukrainienne Kira Mouratova

Kiev – La réalisatrice ukrainienne Kira Mouratova, l’une des cinéastes en langue russe les plus respectées, est décédée à l’âge de 83 ans, a indiqué jeudi l’agence ukrainienne du cinéma.

Couronnée du prix spécial du jury à Berlin en 1990 pour « le Syndrome asthénique » et d’un prix à Locarno pour l’ensemble de son oeuvre en 1994, la réalisatrice est décédée mercredi soir à Odessa, port du sud de l’Ukraine, où elle a vécu et travaillé pendant de longues années.

« C’était une réalisatrice très talentueuse, la révélation d’une époque, sa vision du monde a été applaudie par les critiques« , a salué le président ukrainien Petro Porochenko sur Facebook..

Née le 5 novembre 1934 à Soroca, une petite ville alors roumaine passée ensuite dans le giron de la Moldavie soviétique, Kira Mouratova a grandi dans une famille de fervents communistes.

Après avoir étudié au prestigieux Institut de cinématographie Guerassimov (VGIK), elle a travaillé avec des acteurs et artistes soviétiques, comme le poète et compositeur Vladimir Vissotski, ou encore le comédien Oleg Tabakov.

Au cours de sa carrière, elle a remporté 17 prix ukrainiens et internationaux, selon la base de données de référence sur le cinéma mondial IMDb.

Ses films, comme « Le syndrome asthénique« , ont été salués par la critique.

En 2017, elle avait été invitée à rejoindre l’Académie des arts et sciences du cinéma, qui sélectionne chaque année des oeuvres pour les Oscars.

« Cela me fâche qu’une des meilleurs réalisatrices au monde soit morte sans un Oscar honorifique, qu’il y ait juste un seul livre sur elle en anglais, je suis fâché contre les programmateurs et critiques qui n’ont pas montré ou écrit sur son travail« , a dénoncé sur Twitter le réalisateur britannique Mark Cousins. « Honte à notre culture cinématographique« , a-t-il souligné.

Biographie

Elle sort, diplômée du VGIK en 1962 (classe de Guérassimov) et signe la même année un court métrage, Au bord du ravin abrupt (U krutogo jara, CORÉ Alksandr Mouratov, son mari à l’époque). Son premier long métrage, Notre pain honnête (Nach estnyj hleb, CORÉ Mouratov 1964), porte un regard critique sur la vie des kolkhoziens. Dans Brèves Rencontres (Korotkie vstrei, 1967) elle brosse le portrait d’une responsable municipale (jouée par elle-même) confrontée aux demandeurs de logements et à un amant inconstant (Vladimir Vyssotski) ; Longs Adieux (Dolgie provody, 1971) décrit les difficiles relations d’une femme seule avec son fils fasciné par l’image du père absent : ces deux films remarquables seront interdits jusqu’en 1986 puis mondialement admirés. En découvrant le vaste monde (Poznavaja belyj svet, 1979) est encore une étude sociale contemporaine tandis que Parmi les pierres grises (Sredi seryh kamnej, 1983) relève du romanesque historique. Changement de destinée (Peremena uasti, 1987) adapte une nouvelle de Somerset Maugham, le Billet. Le Syndrome asthénique (Astenieskij sindrom, 1989) est une reflexion sarcastique et provocante sur le rôle que le cinéma peut tenter de jouer dans une société endormie. Après le Milicien amoureux (uvstvitel nyj milicioner, 1992), elle signe Petites Passions (Uvleenja, 1994), un « postmélodrame » carnavalesque et ironique, Trois Histoires (Tri istorii, 1996) et Citoyens de deuxième classe (Vtorostepennye ljadi, 2000), une sorte de film d’horreur où l’absurde, le dérisoire, le vaudeville et le thriller se disputent les premiers rôles.

Eugénie Zvonkine - Kira Mouratova - Un cinéma de la dissonance.

Kira Mouratova – Un cinéma de la dissonance

Eugénie Zvonkine

ISBN 10 : 2825141062  ISBN 13 : 9782825141069
Editeur : L’Age d’Homme, 2012

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s