Jeux de Bâle (11)

Métronomiques

Le fantasque et fantastique Marc Chagall, en quittant Vitebsk en 1910 pour Paris, puis en repartant le 15 juin 1914 pour son « village » de Biélorussie avec un visa valable pour trois mois (il y restera jusqu’en 1920), n’a rien perdu de son enfance.

Il la garde en lui, précieusement, il vient même la rafraîchir avec les objets familiers du culte juif et l’odeur douce du samovar bouillant. Car cette enfance demeure sa source d’inspiration, sa fontaine de jouvence – même lorsqu’il ira vers son dernier jour (il a quatre-vingt-dix-huit ans), le 28 mars 1985 à Saint-Paul-de-Vence.

Son passage à Paris, ses rencontres avec Cendrars, Apollinaire, Delaunay, Max Jacob… lui permettent d’approcher notamment le cubisme et surtout la liberté : celle de se souvenir et de transcender ses impressions de gamin, de jeune homme, et d’exercer sa passion émerveillée pour un monde alors transfiguré par son imagination colorée, débridée, planante, où…

Voir l’article original 44 mots de plus

Простая атомная история

https://www.youtube.com/watch?v=e6H-9xk2nb8&t=44s Neuf jours d'une année Mikhail RommAvec Alexei Batalov, Innokenti Smoktuonovsky, Tatiana Lavrova Drame Ru | Durée : 01:50mn | Année de production : 1961 Titre original : Девять дней одного года Deux jeunes savants, Dimitri Gousev et Ilia Koulikov font des recherches en physique nucléaire. Ils sont amis mais aiment la même femme. Lelia choisit Dimitri : celui-ci … Lire la suite Простая атомная история

Служил Советскому Союзу: Александр Родченко

Александр Родченко открыл для фотографии диагональ и вертикальные ракурсы, его место в визуальном искусстве ХХ века сравнивают с ролью Маяковского в поэзии. Но многие современники художника обвиняли его в отсутствии таланта, а кто-то до сих пор не может простить Родченко патетических съемок лагерного труда. Татьяна Филевская вспоминает противоречивого гения. Отец Александра Родченко работал бутафором в … Lire la suite Служил Советскому Союзу: Александр Родченко

Александр Родченко

Александр Родченко Сегодня продолжаем говорить о фотографах. Вообще с фотографией происходит странная штука. Это, наверное, один из немногих видов искусства, где нет народных героев. Подойди на улице к случайному прохожему и попроси назвать фамилии любимых фотографов. Скорее всего вы не услышите вразумительного ответа. Музыкантов знают, актеров знают, художников знают, архитекторов скорее всего припомнят, поэтому и … Lire la suite Александр Родченко

Фотограф Владимир Воробьев. Страна Советов.

VLADIMIR VOROBYOV Le photographe russe fait partie de «l'école« de Novokuznetsk, en Sibérie occidentale. Juste avant la pérestroïka, il capte un grain de folie, sarcastique, dans l'air du temps.   Source : https://batal.livejournal.com/722549.html

La création collective dans le documentaire soviétique : photographie, cinéma et « correspondants-ouvriers »

Collective creativity in Soviet documentary: photography, cinema and « worker-correspondents » Aya Kawamura 1985 Revue de l'Association française de recherche sur l'histoire du cinéma On a parlé d’un « moment documentaire » soviétique dans les années 1920, où les artistes rassemblent et organisent des « faits » – matériaux tirés de la vie réelle – collectés au niveau des masses, et essayent … Lire la suite La création collective dans le documentaire soviétique : photographie, cinéma et « correspondants-ouvriers »

Cinéma russe : Le Bras de diamant, sous-titré français

https://youtu.be/hQfkZBWb40I Le Bras de diamant est un film soviétique de 1968 réalisé par Leonid Gaïdaï. Cette comédie de Mosfilm comporte au générique plusieurs acteurs soviétiques célèbres, dont Youri Nikouline, Andreï Mironov, Anatoli Papanov, Nonna Mordioukova et Svetlana Svetlitchnaïa. Le Bras de diamant est devenu un film culte soviétique et russe : il est considéré par … Lire la suite Cinéma russe : Le Bras de diamant, sous-titré français