Révolté – Evguénia Iaroslavskaïa-Markon

Bar aux Lettres

Révoltée est un livre incroyable et fascinant. Il tient en partie au fait que ce soit une autobiographie. Le témoignage d’une condamnée à mort.

Evguénia Iaroslavskaïa-Markon, Révoltée, traduit par Valéry Kislov, avant-propos d’Olivier Rolin et postface d’Irina Fligué, « Fiction & cie », Seuil, Paris, février 2017.

124282_couverture_hres_0Evguénia Iaroslavskaïa-Markon est pourtant née dans une famille bourgeoise, mais elle a grandit consciente du malheur de la Nation Russe, se sentant elle-même fautive d’être privilégiée.
Dès ce moment, elle n’aura de cesse de combattre la dictature bolchevique.
Le livre est d’autant plus fascinant qu’elle voyage à travers l’Europe, fréquente les intellectuels (ceux là même qui seront envoyés dans les camps), vole à la tire dans Moscou pour se nourrir… Et tout cela infirme !
Une histoire, une vie, fascinante qu’on en oubli que ce n’est pas de la fiction ! Ce qui est un peu déroutant et traître, compte tenu…

Voir l’article original 127 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s