Stalingrad, les héroïnes cachées de l’Armée rouge

 

Stalingrad, les héroïnes cachées de l’Armée rouge

Enquête sur les héroïnes cachées de l’Armée Rouge. Près de 520 000 femmes se sont engagées sur le front pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce phénomène a longtemps été caché. C’est à Podolsk que ces régiments féminins ont été formés dans une école de snipeuses, au sein de la maison des officiers d’Engels. Ces groupes ont été très présents pendant la bataille de Stalingrad. Mais ces femmes combattantes se sont illustrées plus particulièrement dans l’aviation. Après les importantes pertes humaines dans l’armée de l’air soviétique en 1941, plusieurs formations féminines ont été constituées. Redoutables, les aviatrices du 588e régiment ont été surnommées les Sorcières de la nuit. Pour retracer cet épisode de l’histoire méconnu, des survivantes dévoilent leurs souvenirs de combats.

Publicités

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s