JOHN STEINBECK ET ROBERT CAPA EN URSS

Eté 1947. Pendant quarante jours, Robert Capa, parti en URSS aux côtés de l’écrivain John Steinbeck, photographie par-delà le rideau de fer.

Robert Capa et John Steinbeck prennent l’avion le 31 juillet 1947 depuis Paris pour gagner l’URSS. Capa a réussi à obtenir un visa sous la pression de son ami écrivain, dont l’œuvre était très appréciée par le régime soviétique.

Sculpture de Lénine et Staline, URSS, 1947.
Sculpture de Lénine et Staline, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Robert Capa et John Steinbeck prennent l’avion le 31 juillet 1947 depuis Paris pour gagner l’URSS. Capa a réussi à obtenir un visa sous la pression de son ami écrivain, dont l’œuvre était très appréciée par le régime soviétique.

Kiev, Ukraine, URSS, 1947.
Kiev, Ukraine, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Durant les quarante jours que dure leur voyage en URSS (les actuelles Russie, Ukraine et Géorgie), Robert Capa prend quelque 4.000 photos.

Place Rouge, Moscou, URSS, 1947.
Place Rouge, Moscou, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Les autorités soviétiques ont examiné toutes les photographies de Capa avant qu’il ne parte. Une centaine a été censurée. Malgré la censure et des contrôles policiers fréquents, le reporter a pu photographier avec une relative liberté. Il a notamment pu documenter l’état de dévastation de la ville de Stalingrad après la guerre, mais aussi le quotidien des ouvriers et des paysans.

Stalingrad, URSS, 1947.
Stalingrad, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

John G. Morris, directeur photo du magazine féminin “Ladies’ Home Journal”, consacrera la couverture du numéro de février 1948 et 16 pages aux photos de Capa (légendées par Steinbeck). Il voulait montrer le quotidien des Soviétiques, notamment celui des femmes et des enfants.

Moscou, URSS, 1947.
Moscou, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

La foule moscovite regarde le feu d’artifice organisé à l’occasion du 800e anniversaire de la création de la ville.

Moscou, URSS, 1947.
Moscou, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Capa a 34 ans et Steinbeck 47 lorsqu’ils entament ce voyage. Les deux hommes se sont rencontrés à Londres pendant la guerre, puis ils se sont revus en Normandie.

Géorgie, URSS, 1947.
Géorgie, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

L’écrivain américain — prix Pulitzer en 1940 pour “Les raisins de la colère” — traverse alors une passe difficile. Il propose à Capa ce reportage en URSS pour voir ce qui a changé depuis son premier voyage en Union soviétique en 1936.

Kiev, Ukraine, URSS, 1947.
Kiev, Ukraine, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Capa, quant à lui, vient de fonder l’agence Magnum avec Henri Cartier-Bresson, George Rodger, William Vandivert et David Seymour, et il a besoin d’argent.

Géorgie, URSS, 1947.
Géorgie, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Le quotidien “New York Herald Tribune” finance leur reportage et le publiera dans ses pages entre le 14 et le 31 janvier 1948.

Ferme collective en Ukraine, URSS, 1947.
Ferme collective en Ukraine, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Le colonel Denchenko a servi de guide à Steinbeck et Capa et leur a montré différents lieux symboliques de la guerre contre les Allemands.

Stalingrad, URSS, 1947.
Stalingrad, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Le travail des deux journalistes est considéré comme le premier reportage “libre” en URSS.

Ferme collective, Ukraine, URSS, 1947.
Ferme collective, Ukraine, URSS, 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

L’écrivain fera de son reportage un livre, “A Russian Journal”, paru aux Etats-Unis dès 1948 et illustré par les clichés de Capa.

Ferme collective, Ukraine, août 1947.
Ferme collective, Ukraine, août 1947. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos.

Suite aux publications, les Soviétiques ont qualifié les deux hommes de “hyène” et de “gangster”, tandis que la presse républicaine américaine y vit un plaidoyer pour l’URSS de Staline.

Robert Capa et John Steinbeck.
Robert Capa et John Steinbeck. © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos

Géorgie, été 1947 :
Georgia Robert Capa A Russian Journal John Ernst Steinbeck 1947

 

Georgia Robert Capa A Russian Journal John Ernst Steinbeck 1947
Georgia Robert Capa A Russian Journal John Ernst Steinbeck 1947

 

 

Tbilissi. Ecolières en cours de la gymnastique

 

 


 

Ukraine, Kiev et sa région, été 1947 :

Kiev, maquette de reconstruction de la ville.

 

Kiev

 

Laure des Grottes de Kiev

 

Kiev, vue sur le Dniepr

 

Kiev, marché dans les rues de la ville

 

Boulangerie industrielle de Kiev

 

Région de Kiev, ouvrières du Kolkhoze Chevtchenko

 


 

Moscou, 1947 :

 

Moscou, Galerie Tretiakov

Moscou, Galerie Tretiakov

 

Ecole du Bolchoï. Balerine pendant une répétition

 

Moscou, revue des modèles de vêtements destinés à la confection de masse

 

Moscou, restaurant

 

Moscou, parc Gorki

 

 

 

 Moscou

 

Stalingrad, 1947 :

 





 

Publicités

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s