Le Semeur, Pouchkine, Marina Tsvétaïéva

André Markowicz

C’est un poème de Pouchkine écrit, en 1823, dans un moment de solitude et de désespoir absolu. Une crise fondatrice : Pouchkine avait vu s’effondrer autour de lui tous les espoirs de faire chuter les autocraties européennes, et, en Russie, il avait entré en désaccord fondamental avec ses amis qu’on allait appeler « les décembristes ». Eux, aristocrates tout comme lui, ils voulaient imposer des réformes par le haut, au nom du peuple, mais, du peuple, ils n’avaient qu’une vision abstraite, rousseauiste. — La traduction française est de Marina Tsvétaïéva (faite en 1936-37, dans un moment de solitude totale, en France, pour le centenaire de Pouchkine) — elle est restée inédite jusqu’en 1982-83, quand elle a été publiée par Efim Etkind, dans son (dans notre) « Anthologie de la poésie russe » chez Maspéro. — Pouchkine, à l’issue de cette crise, allait se mettre à écrire « Onéguine ».

*

Le Semeur

Semer la liberté chérie
Je me levai avant le jour
Et d’une main inassouvie
Je projetai dans les labours
La liberté, divine graine.
Mais je perdis en vain ma peine,
Mon temps, mes soins et mon amour.

Paissez, ô foules bienheureuses !
L’honneur n’est point pour les troupeaux.
Le couperet et la tondeuse,
Hélas, c’est tout ce qu’il vous faut :
Le joug qui sied aux têtes creuses,
Le coup de fouet qui vous tient chaud. »

Свободы сеятель пустынный…

Изыде сеятель сеяти семена своя

Свободы сеятель пустынный,
Я вышел рано, до звезды;
Рукою чистой и безвинной
В порабощенные бразды
Бросал живительное семя –
Но потерял я только время,
Благие мысли и труды…

Паситесь, мирные народы!
Вас не разбудит чести клич.
К чему стадам дары свободы?
Их должно резать или стричь.
Наследство их из рода в роды
Ярмо с гремушками да бич.

 

Publicités

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s