Francoise Dolto en Trois Films – Три фильма о Франсуазе Дольто

Три фильма о Франсуазе Дольто / Francoise Dolto en Trois Films   (русские субтитры)

Франсуаза Дольто (Francoise Dolto, 1908 – 1988) – французский психоаналитик, педиатр, одна из ключевых фигур французского психоанализа и детского психоанализа в частности.

Франсуаза Дольто родилась 6 ноября 1908 года в Париже, в состоятельной буржуазной семье. Она была четвертой из семерых детей (две дочери и пять сыновей). Франсуаза с детства отличается живым и цепким умом, она много наблюдает и много спрашивает – зачастую ставя взрослых в тупик своими вопросами по поводу их слов, их действий и тех объяснений, которые они ей дают. С восьми лет маленькая Франсуаза мечтает стать «врачом-воспитателем», дабы сделать так, чтобы дети не страдали от «непонимания взрослых»].

Путь к обучению и обретению независимости будет долог для Франсуазы (только в 25 лет она сможет поступить в школу медсестер, а потом, после ее окончания на медицинский факультет) и превратится в путь становления ее характера, прояснения существа ее устремлений, выверения ее этики – этики желания. На этом пути наиболее значительную роль для нее сыграет встреча с психоанализом (собственный анализ, который она пройдет у Рене Лафорга в 1934-37гг.) и встреча с ее будущим мужем Борисом Дольто, без которого, по ее словам, она никогда бы не стала тем, кем стала.

Их удивительный творческий союз обогатит мысль и дело каждого, которое выльется в то, чтобы показать тонкое, сложное и многообразное взаимодействие тела и психики. В семье Дольто родится три ребенка: Жан-Кризостом (певец, выступавший под псевдонимом «Карлос»), Грегуар (инженер-кораблестроитель) и Катрин (врач-гаптономист).

Радиопередачи, книги, многочисленные выступления и семинары, создание «Зеленого Дома», курирование экспериментальной школы Новилля, участие в подготовке Конвенции Прав Ребенка и многое другое стали важной частью ее наследия, ее вклада в то, чтобы голос ребенка мог быть услышан взрослыми.

Françoise Dolto

La fervente militante de la cause des enfants

Son nom résonne tel un mythe emblématique du XXe siècle, auprès du grand public comme des professionnels de l’enfance. Sa vocation première, celle de devenir un « médecin d’éducation », elle l’a puisée dans sa propre enfance : elle grandit dans l’ombre pesante d’une sœur aînée décédée, et d’une mère si traumatisée par cette perte qu’elle reproche à sa seconde fille d’être en vie.

Françoise Dolto fera de l’enfant en souffrance et de ses rapports avec la mère son domaine de prédilection. C’est là qu’elle innovera, aussi bien dans la réflexion que dans la pratique. Son influence s’étend jusqu’au juridique : la loi de 1993 sur l’autorité parentale conjointe et les droits de l’enfant en cas de divorce aurait-elle pu naître sans sa pensée ? Son idée que l’enfant n’est pas la propriété des parents a été révolutionnaire.

« L’enfant a toujours l’intuition de son histoire. Si la vérité lui est dite, cette vérité le construit. »
Pensées

L’enfant est une personne
Très jeune, Dolto avait promis : « Quand je serai grande, je tâcherai de me souvenir de comment c’est quand on est petit. » Elle n’oubliera jamais que le nouveau-né aspire d’abord à communiquer et que ses désirs, indépendants de ceux d’un adulte, sont aussi respectables. Une approche psychanalytique se traduisant par une confiance totale envers les sujets de ses cures, qu’elle cherchera à « suivre », persuadée que chaque enfant est doté d’un savoir, même confus ou ignoré, le guidant sur son chemin : « fou », « débile », qu’importe, dès lors qu’il trouve un équilibre. Mais ce respect d’un choix de vie est surtout une éthique, pour laquelle Dolto a milité avec vigueur, faisant parfois scandale dans une société habituée à considérer que l’enfant n’a de la valeur que par ce qu’il peut devenir, pourvu qu’il soit assez « sage » et suive sa vocation : satisfaire ses parents.

Tout est langage
A la différence de l’animal, chez l’être humain tout « veut dire ». Les gestes les plus absurdes ont un sens, font partie d’un langage symbolique à travers lequel se tisse ce que Dolto appelle « la fraternité d’espèce ». Parler, s’exprimer, permet de marquer sa différence vis-à-vis d’un autre (avant tout de sa mère), pour mieux partager avec lui des émotions, des souvenirs, des idées.

Le “parler vrai”
‘Encore faut-il parler « avec » l’enfant et pas seulement « à » l’enfant. Surtout, lui « parler vrai ». « On ne peut pas mentir à l’inconscient, il connaît toujours la vérité », insistait la psychanalyste. Dès les premières heures, un enfant décèle l’accent de vérité (« la coïncidence entre ce que l’on dit et ce que l’on éprouve »), et il en a besoin pour ce qui concerne ses origines, l’histoire familiale, afin que vitalité biologique et vitalité sociale concordent.

Le complexe du homard
Dolto a inventé cette image (1) pour représenter la crise d’adolescence. L’enfant se défait de sa carapace, soudain étroite, pour en acquérir une autre. Entre les deux, il est vulnérable, agressif ou replié sur lui-même. Mais « ce qui va apparaître est le produit de ce qui a été semé chez l’enfant », avertit Dolto. Les parents devraient donc voir les crises explosives comme une preuve qu’ils ont rempli leur contrat, les repères éducatifs s’avérant suffisamment souples pour « sauter » au bon moment.
A l’inverse, si les parents sont trop rigides, l’ado restera prisonnier de sa carapace et désarmé face à la dépression.

L’image inconsciente du corps
Il s’agit là du concept central de l’œuvre de Dolto théoricienne. La psychanalyste est partie du concret, en l’occurrence des dessins des enfants qu’elle recevait. Elle a réalisé que ces dessins représentaient en fait leur propre corps, un corps parfois aberrant, fantastique, en un mot imaginaire, figurant leurs désirs, leurs manques, leurs rapports avec les autres.
Le corps imaginaire est notre premier moyen d’expression, un langage symbolique, toujours mystérieux. C’est à travers cette vision du corps que la dimension éthique et poétique de Dolto se révèle avec le plus de force. Car on peut appeler le respect de ce mystère-là chez l’autre par un autre nom : liberté.

Фильм 1:  Ты выбрал родиться  / Tu as choisi de naître

 

Фильм 2: Говорить правду / Parler vrai

 

Фильм 3: Не бойтесь  / N’ayez pas peur

 

Publicités

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s