Passage et aboutissement

Source: http://www.trsb.com/blog/passage/

Pour rendre un changement positif ou négatif dans des nombres ou pourcentages, des traducteurs   débutants  n’hésitent pas  à  employer  des  formules   du   genre  « augmenter à » ou « réduire à » et, bien sûr, accrochent la langue française ce faisant. En effet, la langue française a des verbes qui marquent le passage et d’autres qui énoncent l’aboutissement. Les verbes « augmenter », « réduire » ou « baisser » marquent le passage. Les verbes « se situer » ou « s’établir » énoncent l’aboutissement. Pour bien voir la différence, on peut prendre le verbe « grandir », qui marque le passage : on ne dira jamais qu’un enfant a grandi à 1,2 m, mais plutôt qu’il a grandi de 15 cm et qu’il mesure maintenant 1,2 m. Un pourcentage peut augmenter de X points de pourcentage, mais il ne peut augmenter à X %. Pour rendre à la fois le passage et l’aboutissement, on pourra utiliser diverses formules, dont des exemples sont donnés ci-dessous.

  • Le PIB a augmenté de 2 % pour s’établir à 15 milliards de dollars.
  • En hausse de 2 %, le PIB est de 15 milliards de dollars.
  • La cote d’amour de nos clients est de 85 %, en baisse de 2 points.
  • Notre part du marché, qui a baissé de 5 points, se situe à 15 %.

Article WordPress

Publicités

Laisser un commentaire Ваш комментарий

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s